Le rat et le chat, pires espèces invasives

Le 20 septembre 2016 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le rat noir, tueur n°1
Le rat noir, tueur n°1

Environ 58% des espèces de mammifères, d’oiseaux et de reptiles éteintes depuis l’an 1500 le sont du fait d’espèces invasives, révèle une étude australienne publiée vendredi 16 septembre dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (Pnas). Au podium des plus nuisibles, le rat, le chat et le chien.

Chat, chien, rat, mais aussi cochon, hermine et souris… tous ont accompagné l’homme lors de ses pérégrinations à travers le globe, notamment lors des grandes explorations qui ont débuté à la fin du XVe siècle. Ces espèces se sont bien acclimatées à leurs nouvelles latitudes, s’y comportant en super-prédateurs pour la faune locale.

Analysant la littérature scientifique, Tim Doherty, écologue à l’université Deakin à Geelong (Etat de Victoria), et ses collègues estiment que 58% des 142 espèces d’oiseaux, de mammifères et de reptiles disparues depuis l’an 1500 le sont du fait de ces espèces introduites. Peut-être même plus si l’on inclut les 23 espèces classées comme probablement éteintes à l’état sauvage.

75 espèces pour le rat

Parmi les plus voraces, le rat, en particulier le rat noir (Rattus rattus), serait responsable de la disparition de 75 espèces (dont 52 d’oiseaux), tandis que le chat (Felis catus) en aurait éliminé 63. Viennent ensuite le chien, le cochon et la mangouste -entre 9 et 11 espèces éteintes pour chacun. Le chat passe en tête lorsque les chercheurs regroupent espèces éteintes et menacées, avec un score de 430 contre 420 pour le rat.

C’est en Amérique du Sud (Caraïbes incluses) que l’on compte le plus d’extinctions liées à ces espèces invasives (33), devant la zone Micronésie/Mélanésie/Polynésie (25), l’Australie (21), Madagascar et les îles voisines (20), la Nouvelle-Zélande (15) et Hawaii (11). Sans surprise, 87% des espèces éteintes par le fait de ces envahisseurs étaient endémiques d’une île.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus