Le Québec va subventionner la production d’amiante

Le 14 avril 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

L’étoile verte de la Belle province canadienne commence à pâlir. Déjà épinglé sur sa gestion des gaz non conventionnels, le gouvernement québécois a jeté un nouveau pavé dans la mare des protecteurs de la santé publique.

Par voie de communiqué, le ministre régional du développement économique, Clément Gignac, a indiqué, mercredi 13 avril, que le gouvernement allait soutenir financièrement le projet de relance de la mine d’amiante «Jeffrey», située dans la ville d’Asbestos, la bien nommée.

Québec va octroyer à un consortium, mené par Belcorp, une garantie de prêt de 58 millions de dollars canadiens (41,66 millions d’euros). A charge pour la compagnie indienne de trouver, d’ici le mois de juillet, les capitaux manquants auprès d’autres investisseurs.

Cette décision a suscité de vives réactions. Récemment, rappelle la presse canadienne, 18 directeurs régionaux de santé publique ont interpellé Clément Gignac, l'avisant que la relance de la mine «se soldera par une augmentation significative des maladies reliées à l'amiante chez les travailleurs et dans la population en général».

Selon la Société canadienne du cancer (SCC), la reprise des activités d’extraction et d’exportation de la mine contribuerait à propager «l’épidémie» de cancers causés par l’amiante, qui font 90.000 morts chaque année à travers le monde.

Le ministre a laissé entendre que ces appels pourraient ne pas rester sans suite. Le gouvernement régional pourrait durcir les normes québécoises d’exploitation du minerai qui sont 10 fois plus permissives que dans les autres provinces canadiennes et 100 fois plus que dans certains pays européens.

La presse canadienne ne manque pas non plus de souligner que le patron de Belcorp, Baljit Chadha, a aussi collecté des fonds pour le parti libéral (au pouvoir au Québec) lors des dernières élections générales.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus