Le PS en vert et contre

Le 04 avril 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Cette fois, c’est sûr, le programme du candidat à la présidentielle soutenu par le parti socialiste sera teinté de vert. Reste à savoir quelle en sera la nuance.
 
Sera-ce le vert «absinthe»? Divulgué ce week-end par le Journal du Dimanche, le tout nouveau programme socialiste prévoit d’inverser «le mix énergétique dans les plus brefs délais», (comprendre de diminuer la part du nucléaire dans la production d’électricité),d’alléger laTVA pour les produits à faible impact environnemental (et inversement), et de créer des emplois verts, notamment pour réaliser des bilans énergétiques chez les ménages.
 
On peut aussi opter pour le «vert anglais». Une couleur très bien maniée par Pierre Moscovici qui, il y a près d’un an, ouvrait des pistes à la transition écologique du parti socialiste: développement de l’efficacité énergétique et des économies d’énergie, généralisation des réseaux de transport et de distribution d’électricité intelligents, «transformation raisonnée et biologique de notre agriculture», développement des associations pour le maintien d'une agriculture paysanne (Amap).
 
Mais les votants des primaires choisiront, peut-être, le «vert lime», cher à François Hollande. Mi-décembre dernier, le candidat à la candidature suggérait d’adopter un plan de transition énergétique, un peu flou, et de redonner vigueur au Grenelle Environnement, en dotant l’environnement d’une «gouvernance plus démocratique et décentralisée». Faites vos jeux.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus