Le projet Autolib' monte en puissance

Le 11 janvier 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 16 décembre dernier, le syndicat mixte d’Autolib, le service de location de voitures électriques en libre-service, annonçait que le groupe Bolloré avait été retenu pour mener à bien le projet (dans le JDLE). Vincent Bolloré, PDG du groupe, a déclaré aujourd’hui 11 janvier que davantage de voitures allaient être mises à disposition dans la capitale, ainsi que dans 27 communes alentours : jusqu’à 5.000 d’ici 2016, au lieu des 3.500 envisagées.

Le projet monte donc en puissance, et devrait convaincre davantage de Franciliens d’abandonner leur véhicule pour ce système moins polluant.

110 millions d'euros seront consacrés à ce projet : les communes participeront à hauteur de 50 millions et les 60 millions € restants proviendront de Bolloré. Le groupe prévoit d’investir cette somme sans contrepartie (malgré le risque potentiel de déficit). Cette responsabilité financière a convaincu les membres du syndicat mixte.

La voiture électrique sera accessible à partir de l’automne prochain, pour 7 € la demi-heure. Des abonnements seront proposés, à la semaine ou au mois.

La nouvelle génération de batteries lithium-métal-polymère (LMP) autorisera au véhicule une autonomie d’environ 250 kilomètres (recharge en 4 à 8 heures). Sa vitesse est limitée à 130 km/h, avec une accélération de 0 à 60 km en 6,3 secondes.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus