Le président souhaite une réduction des pesticides

Le 12 septembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans le cadre du 21e salon international de l'élevage Space organisé à Rennes, Nicolas Sarkozy a déclaré le 11 septembre qu'un «nouveau plan de réduction de l'utilisation des engrais et des pesticides» est indispensable car «la qualité de l'environnement est la préoccupation quotidienne des agriculteurs». Selon lui, ils «sont les premières victimes et non pas les premiers coupables». Le président de la République souhaite par ailleurs «engager un véritable plan de valorisation de la biomasse qui permettra d'accompagner les exploitations agricoles vers une plus grande autonomie énergétique».

Dans un communiqué, François Veillerette, président du Mouvement pour les droits et le respect des générations futures (MDRGF), association militant contre la sur-utilisation des pesticides, a déclaré: «Il ne sera pas question d'accepter une mesure réduisant uniquement les quantités de quelques pesticides, comme cela nous a été proposé dans l'actuel plan de réduction des risques liés à l'utilisation des pesticides, mais bien d'adopter un programme ambitieux de réduction globale en fixant des objectifs chiffrés et en supprimant totalement les pesticides dangereux. Il faudra pour cela mettre en place des mesures fortes d'incitations à la réduction et de promotion de systèmes agricoles diminuant, voire supprimant vraiment l'usage de ces produits, comme l'agriculture biologique ou la production intégrée…».

Un sondage Ifop/TBWA Non Profit publié dans le Journal du dimanche du 9 septembre a montré que 81% des Français souhaitent la limitation de l'utilisation des pesticides dans l'agriculture, et 54% d'entre eux se disent d'accord avec l'objectif d'atteindre 10% des terres agricoles consacrées à l'agriculture biologique d'ici 5 ans.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus