Le Predit s’attaque au bruit des transports terrestres

Le 29 mai 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Pour limiter les nuisances sonores des transports routiers et ferroviaires, plusieurs projets de recherche ont été lancés dans le cadre du troisième Programme national de recherche et d’innovation dans les transports terrestres (Predit 3, 2002-2007).

En effet, les transports terrestres représentent 80% du bruit émis par tous les modes de transports, selon un communiqué du Predit du 28 mai. 85% est d’origine routière, et 15% d’origine ferroviaire. Et 20% de la population européenne est gênée par les bruits issus de l’environnement, dont les transports terrestres.

A l’occasion du carrefour final du Predit 3, mercredi 27 mai, les acteurs du Predit ont présenté quatre de ces programmes de recherche: crissement et fissuration des freins à disque ferroviaire (Crisfis), faible niveau de bruit des véhicules de livraison urbaine (LUT, Low noise urban truck), prédiction et propagation du bruit de roulement (P2RN), classification de l’influence relative des paramètres physiques affectant les conditions de propagation du bruit à grande distance (Propaga-Gd).

Le premier vise à concevoir des systèmes de freinage plus respectueux de l’environnement, le deuxième à réaliser un démonstrateur de véhicule de livraison urbaine à faible impact sonore, le troisième à optimiser un nouveau revêtement (de route ?) et le dernier à estimer l’impact acoustique d’une source de bruit en fonction de l’environnement et de la météorologie.

L’ensemble de ces projets ont été financés par l’Ademe et le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La réduction du bruit émis par chaque source ne compense pas les effets liés à la hausse globale du trafic, rappelle toutefois le Predit dans son communiqué.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus