Le Pnue veut éteindre les lampes-tempête

Le 22 février 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
670 millions de lampes à pétrole lampant sont utilisées dans le monde.
670 millions de lampes à pétrole lampant sont utilisées dans le monde.

Tout le monde n’a pas la chance d’être raccordé à un réseau électrique.

Environ 1,3 milliard de terriens n’ont pas accès à l’électricité, ce qui les oblige à utiliser des moyens d’éclairage de fortune: bougies, lampes à huile, lampes à pétrole. C’est contre cette dernière source d’éclairage qu’entend lutter le Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue).

En partenariat avec le gouvernement allemand, la communauté économique des Etats de l’ouest africain et la Gogla, une association internationale de fabricants de lampes à basse consommation, le Pnue lance une initiative mondiale visant à réduire le nombre de lampes-tempête. Utilisant du pétrole lampant comme carburant (un distillat de pétrole proche du kérosène des avions), ces luminaires s’avèrent polluants et coûteux.

Selon l’organisme onusien, ils émettent plus de 74 millions de tonnes équivalent CO2 par an, soit l’équivalent des émissions carbonées d’EDF. En Afrique et en Asie, estime le Pnue, l’éclairage au pétrole coûte plus de 30 milliards de dollars (22,7 milliards d’euros) par an aux ménages.

Pour diminuer le nombre de ces sources d’éclairage, l’institution onusienne et ses partenaires vont améliorer la diffusion des éclairages utilisant les diodes électroluminescentes et l’énergie solaire. «Remplacer les 670 millions de lampes à base de pétrole recensées dans le monde par des sources d’éclairage fonctionnant à l’énergie solaire plus saines et plus sûres représente une opportunité importante pour obtenir des résultats sur plusieurs fronts: les réductions des émissions globales de carbone, les risques sanitaires liés à la pollution intérieure, le soutien aux technologies vertes et la création d’emplois verts», résume le secrétaire général adjoint des Nations unies et directeur exécutif du Pnue, Achim Steiner.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus