Le Pnue lutte contre le trafic illégal des CFC

Le 06 septembre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un programme du Pnue prévoit de diminuer le trafic illégal des gaz appauvrissant la couche d’ozone en Asie et dans le Pacifique.

Quelques semaines après avoir annoncé un retard du rétablissement de la couche d'ozone par rapport à de précédentes estimations (1), le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) a présenté, le 1er septembre, un projet qui doit permettre de réduire le trafic illégal de substances appauvrissant la couche d'ozone (Saco) dans les régions d'Asie et du Pacifique. Pour cela, le Pnue s'est associé à diverses organisations internationales, en particulier l'Organisation mondiale des douanes (OMD).

Selon ces entités, la Chine, l'Inde, les Philippines, l'Indonésie, la Thaïlande sont parmi les principaux pays de la zone concernés par les trafics illégaux de Saco qui ne cessent de s'intensifier. Ainsi, 88.291 kilogrammes (kg) de ces produits ont été saisis en Thaïlande en 2005, contre 6.697 kg en 2004. «Les échéances pour l'interdiction des gaz appauvrissant la couche d'ozone approchant et l'approvisionnement légal étant de plus en plus réduit, les prix des Saco, principalement des chlorofluorocarbones (CFC) augmentent, créant ainsi un marché lucratif pour les opérateurs illégaux», explique le communiqué du Pnue.

Or, si le protocole de Montréal est aujourd'hui considéré comme une réussite, la couche d'ozone reste fragile, rappelle le Pnue. Le «trou» de la couche d'ozone de 2005 est le troisième trou le plus grand jamais enregistré, avec une étendue de 25 millions de kilomètres carrés.

Par ailleurs, dans 6 mois, le projet va évoluer pour intégrer la lutte contre la mise en décharge illégale des déchets dangereux. Dans les pays d'Asie et du Pacifique, la production annuelle de ces déchets atteindrait 300 à 500 millions de tonnes. Les centres de stockage répondant aux normes étant rares, le Pnue soupçonne de nombreux industriels de s'en débarrasser illégalement.



(1) Voir l'article du JDLE intitulé «La couche d'ozone peine à se reformer»






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus