Le PNM de du Cap Corse et de l’Agriate sur pied fin année 2016

Le 13 juin 2016 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les contours du parc naturel marin du Cap Corse.
Les contours du parc naturel marin du Cap Corse.
© Agence des aires marines protégées

Le nord de l’Ile de beauté aura son parc naturel marin avant la fin de l’année. Le cap Corse et les Agriate seront bientôt chapeautés sur près de 7.000 km2, conformément aux souhaits de la ministre de l’environnement.

Tel un cheval au galop, la création du 8e parc naturel marin français se poursuit, sous la férule d’une ministre de l’environnement très engagée dans le dossier. Ségolène Royal s’est félicitée de l’avis favorable du Conseil national de protection de la nature (CNPN) en faveur de la création du ‘Parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate’, rendu le 8 juin 2016. «La création de ce parc se traduira prochainement par la publication de son décret de création, une fois les dernières consultations réglementaires achevées», précise le ministère. Le 6 juillet prochain, le conseil d’administration de l’Agence des aires marines protégées, présidé par Paul Giacobbi (un régional de l’étape), se prononcera sur le projet.

Deux ans de travail

Le dossier n’a pas traîné: le comité de concertation pour sa création a été installé fin novembre 2014 et la mission d’étude a été constituée en mai 2015. Le CNPN rendait un avis préalable a? l’enquête publique en décembre 2015 (sous réserve que «la rapidité de la procédure de création du PNM ne pénalise pas sa réussite»). Son périmètre, ses orientations de gestion et sa composition ont été présentés fin janvier 2016 et l’enquête publique lancée mi-février. Le commissaire-enquêteur a rendu ses conclusions, très favorables, en mai dernier.

Bastia exclue

En décembre 2015, le CNPN estimait qu’il ne serait pas souhaitable que le périmètre du parc soit étendu jusqu’à Bastia, au risque de déséquilibrer le projet, «mais qu’une convention entre la commune de Bastia et le parc naturel marin serait prévue».

 

Le parc naturel marin, qui fait le tour des Agriate et du cap corse, court sur 27 communes, un espace maritime de 7.000 km2 pour 255 km de littoral. Il héberge quantité d’activités en lien avec la mer, de la pêche professionnelle au trafic maritime (18.000 navires marchands transitent chaque année dans le canal de Corse), de la plaisance aux activités de pleine nature. Moins de 10.000 personnes vivent à l’année dans les 27 communes concernées, mais leur population est multipliée par 5 en été. La faune, la flore et l’environnement sont remarquables et classés comme tels (sites Natura 2000 en mer, réserves naturelles, zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique –Znieff-, sanctuaires, etc.)

 

 

 

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus