Le pneu usagé serait un combustible intéressant pour les cimenteries

Le 05 novembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’utilisation de pneus usagés comme combustible dans les cimenteries apporte des bénéfices à la fois économiques et environnementaux, selon une étude conduite par l’éco-organisme Aliapur.

Ces travaux, menés pendant trois ans par six laboratoires, ont prouvé le pouvoir calorifique du pneu usagé utilisé comme combustible en cimenterie, très proche de celui du charbon, mais aussi sa contribution à la diminution des émissions de CO2, le pneu étant fabriqué à partir de caoutchouc naturel et non pas de matière fossile. Bien que l’industrie du ciment utilise ce combustible de substitution depuis les années 70, ses avantages n’avaient pas encore été prouvés scientifiquement. Grâce à cette étude, l’éco-organisme estime avoir démontré que le pneu usagé pouvait être considéré comme un combustible traditionnel et non plus comme un déchet.

Ces recherches achevées en juillet ont été présentées au ministère de l'environnement qui s'apprête à en faire un document de référence pour le calcul des émissions de CO2 en cimenterie, précise Aliapur dans son communiqué.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus