Le plomb encore important en Amérique du Nord

Le 27 mai 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La neuvième étude de la Commission de coopération environnementale de l'Amérique du Nord (CCE) a montré que les teneurs de plomb dans la région venant des activités industrielles sont encore très élevées, et ce malgré les efforts de réduction du polluant dans l'essence. 43,3 millions de kilogrammes de plomb ont été rejetés en 2002, soit 24% de l'ensemble des 77 toxines étudiées par la CCE. Pourtant les concentrations de plomb dans l'air ont baissé de 94% de 1983 à 2002 aux Etats-Unis. Près du tiers des émissions totales du continent proviennent des industries du centre et de l'est du Canada, qui jusqu'à l'an dernier n'avaient pas envisagé de limiter leurs émissions dans l'air. Le ministre canadien chargé de l'environnement a d'ailleurs rappelé la politique proposée en 2004: réduire les émissions de plomb des fonderies des métaux de base de 30% d'ici 2008 et de 60% d'ici 2015, par rapport aux niveaux de 1998. Il est donc temps que cette politique se mette en place.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus