Le plan d’AEP pour réduire ses émissions

Le 10 juin 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le plus gros électricien américain utilisateur de centrales au charbon va adapter son mix énergétique à la nouvelle réglementation anti-pollution atmosphérique de l’Agence de protection de l’environnement (EPA selon l’acronyme anglais).
 
Dans un long communiqué, mis en ligne jeudi 9 juin, American Electric Power (AEP) indique vouloir massivement réduire sa flotte de centrales au charbon. Pas moins de 6.000 mégawatts de capacités au charbon (le quart du parc!) seront fermées d’ici la fin de 2014.
 
Parallèlement, 10.000 MW au charbon seront modernisées et verront croitre leur rendement. Ce qui, à production égale, diminuera leur consommation de charbon et donc les émissions de CO2. Par ailleurs, quelques centrales au charbon (932 MW) seront adaptées pour ne plus consommer que du gaz naturel: un combustible émettant, en gros, moitié moins de gaz carbonique que le charbon pulvérisé. Enfin, AEP mettra en service 1.220 MW de nouvelles capacités au gaz naturel.
 
Globalement, AEP devrait ainsi abattre d’au moins 25 millions de tonnes par an ses émissions de CO2, soit 18% par rapport aux rejets comptabilisés en 2010.
 
Le montant de la facture est estimé à 8 milliards de dollars (5,53 milliards d’euros).
 

Selon l’industrie électrique américaine, de 30.000 à 70.000 MW de centrales au charbon seront fermées au cours des prochaines années. Ce qui devrait éviter l’émission de 120 à 280 Mt de dioxyde de carbone par an. 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus