Le photovoltaïque intégré en bonne santé

Le 06 janvier 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Une étude du cabinet Frost & Sullivan datée du 5 janvier fait état d’un fort potentiel d’investissement et de croissance du marché du photovoltaïque intégré au bâtiment (BIPV) en Europe. Le cabinet a calculé que ce marché s’élèverait à 143 millions d’euros pour 2007, avec 25,7 mégawatts (MW) installés. Sans surprise, les croissances les plus fortes sont observées dans les pays dont la législation favorise la technologie BIPV.

En tête des pays les mieux dotés, l’Allemagne, qui a commencé dès 1999 à promouvoir cette source d’énergie. Avec ses tarifs de rachat très avantageux, la France se place en seconde position. L’étude note tout de même deux freins à la croissance du marché français: «Les fabricants ont du mal à satisfaire une demande croissante, et le marché souffre d’un manque d’expertise dans les domaines du design et de l’installation». L’Italie et l’Espagne, malgré la jeunesse du marché (respectivement un et quatre ans), enregistrent aussi une croissance et un potentiel de croissance importants.

Enfin, des pays comme la Grèce, le Portugal et la Suisse s’engagent sur le même chemin, et devraient figurer parmi les marchés-clés du BIPV.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus