Le photovoltaïque européen gonfle les statistiques mondiales

Le 15 juillet 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les panneaux solaires sur les toits allemands et les fermes éoliennes chinoises sont largement responsables d’une augmentation de 32% des investissements dans l’énergie verte en 2010, selon le dernier rapport annuel du Programme des Nations-Unies pour l’environnement (PNUE) sur les investissements dans l’énergie renouvelable.
 
L’année dernière, les investisseurs ont injecté quelque 211 milliards de $ (150 milliards d’€) dans le secteur des renouvelables, selon le rapport. En Europe, les nouveaux investissements dans les renouvelables à grande échelle ont chuté de 22% à 35 milliards de $ (25 milliards d’€). Mais celle-ci a été plus que compensée par les investissements dans le solaire à petite échelle, sur les toits.
 
Selon Michael Liebrich, Directeur Général de Bloomberge Energy Finance, le boom du solaire «est surtout dû aux tarifs de rachat, notamment en Allemagne, combiné à un coût des modules photovoltaïques en nette régression».
 
Les investissements en Allemagne de « petite capacité distribuée » ont grimpé de 132% à 34 milliards de $ en 2010. En Italie, ils n’ont progressé que de 59% à 5,5 milliards de $. La France est encore loin de refaire son retard malgré une augmentation de 150% à 2,7 milliards de $. Malgré de récentes baisses des tarifs de rachat, le PNUE s’attend à ce que le marché du solaire à petite échelle reste ferme cette année en Europe.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus