Le photovoltaïque européen face à ses déchets

Le 11 octobre 2007 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lors d'un débat organisé à Bruxelles (Belgique) le 9 octobre, le secteur du solaire photovoltaïque (PV) européen a instamment demandé à la Commission européenne de ne pas être inclus dans le futur champ d'action de la directive révisée sur les déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). Cette directive, adoptée en 2002 par l'Union européenne, est en cours de révision. Selon l'industrie, elle ne permet pas de fixer un cadre harmonisé pour le recyclage et le traitement des panneaux solaires en fin de vie. Le marché du PV étant mondial, les industriels ne peuvent faire face aux nombreuses disparités des réglementations entre les différents Etats membres. Ils proposent plutôt de mettre en place leur propre système basé sur un accord volontaire. Les industriels se sont ainsi regroupés au sein de l'association PV Cycle, qui propose, dès 2008, de recycler 25% des déchets de panneaux solaires, avec un objectif à long terme de 90% de recyclage d'ici 2015. Les membres de PV Cycle représentent actuellement 70% du marché mondial de panneaux solaires, toutes technologies confondues.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus