Le Pérou adopte un moratoire sur les OGM

Le 09 juin 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Comme on pouvait s’y attendre, Lima ferme la porte à la culture d’OGM. Mardi 7 juin, le parlement a adopté un projet de loi interdisant, pour 10 ans, la culture de semences GM sur le sol péruvien, afin de préserver la biodiversité.
 
Le texte prévoit la création d’une commission technique d’évaluation des risques liés à l’utilisation des OGM qui devra instruire les demandes d’importation de produits contenant des végétaux génétiquement modifiés (des farines, par exemple).
 
Cette commission dispose d’un délai d’instruction maximal de deux ans.
 

Le 28 avril dernier, Lima s’était déclarée zone non-OGM [JDLE], rejoignant ainsi les régions de Cusco, Lambayeque, Huanuco, Ayacucho, San Martin et Cajamarca, rappelle InfOGM



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus