Le PE veut durcir les normes de contamination des aliments

Le 15 février 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Le parlement européen a adopté, mardi 15 février, un rapport sur «la proposition de règlement du Conseil fixant les niveaux maximum admissibles de contamination radioactive pour les denrées alimentaires et les aliments pour bétail après un accident nucléaire».

 

Porté par l’eurodéputé Ivo Bellet (chrétien-démocrate belge), le rapport demande que le Parlement européen soit « co-législateur en matière de protection de la santé en cas de contamination radioactive des aliments».

 

Les parlementaires reprochent notamment à la Commission de vouloir maintenir des valeurs de contamination trop élevées. Ces valeurs, indique la députée française (Verts) Michèle Rivasi , «dépassent largement celles adoptées temporairement après l'accident de Tchernobyl pour l’importation de produits contaminés provenant de pays tiers. Si le Conseil devait confirmer l’adoption de ces valeurs, l'Union européenne démontrerait qu'elle n'a pas tiré les leçons de l'accident de Tchernobyl».

 

Le Parlement donne un an à la Commission pour faire des nouvelles propositions sur les niveaux de protection, « en tenant compte des dernières données scientifiques sur les effets de la contamination alimentaire ainsi que des principes plus efficaces et plus sûrs de gestion des risques».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus