Le «parler vert» des entreprises

Le 04 juillet 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le monde de l'entreprise et de l'industrie a beau parler de nature et environnement, il n'emploie pas les mêmes mots que les ONG et associations environnementales. Le constat, qui certes n'est pas nouveau, est étayé par une étude réalisée par Mark Brown, chercheur de l'école norvégienne de management, en marge d'une thèse soutenue à l'université d'Oslo. Celui-ci a analysé les 9 millions de mots des pages Internet de 37 ONG environnementales et de 25 compagnies «vertes» au Royaume-Uni. Après leur croisement et la définition de mots-clés, le chercheur en a conclu que les entreprises «vertes» utilisaient bien le champ lexical environnemental pour décrire leurs ambitions écologiques, mais qu'elles en déformaient le sens traditionnel.

Ainsi, pour les écologistes, le mot «risque» signifie «source de risque» et ses conséquences potentielles sur la nature, mais n'en dit pas plus sur la manière dont le risque peut être géré ou contrôlé. Le business «vert» en revanche ne voit dans ce mot qu'un moyen de le gérer ou de le contrôler, mais en exclut la source et l'impact.

Les entreprises «vertes» n'utilisent que peu de mots associés à la nature – tels qu'arbre, fleur, lac…– et  préfèrent un vocabulaire environnemental «managérial» : émission par kilowattheure, indicateur de biodiversité… Ce «greenwashing sémantique» assoit le contrôle de «l'éco-business» sur la nature, en omettant l'impact et les dégâts causés à l'environnement, avertit le chercheur.

«La Norvège [puisque l'étude y est réalisée] est en passe de devenir un territoire complètement contrôlé, une nature modelée par la technologie des compagnies «vertes», et ce au nom du développement durable», conclut l'étude.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus