Le Parlement insiste sur le troisième paquet maritime

Le 09 mars 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Au moment où le procès de l'Erika suit son cours, le Parlement européen rappelle dans un communiqué du 7 mars que la commission transports a adopté, le 27 février, 7 rapports constituant le troisième paquet sur la sécurité maritime, qui fait suite aux paquets Erika I et Erika II. Le vote en première lecture du Parlement en session plénière aura lieu en avril. L'un des rapports, de la députée française Dominique Vlasto (PPE), concerne les contrôles par l'Etat du port, qui sont réalisés par des agents de sécurité maritime.

Le rapport vise ainsi à résoudre le problème du nombre insuffisant et du manque d'harmonisation des contrôles de bateaux qui font escale dans les 600 ports de l'Union européenne. Il a notamment pour objectif d'augmenter le nombre d'inspections et de faire en sorte que la Commission et l'Agence européenne de la sécurité maritime mettent en place une base de données sur les profils de risques. Les navires qui ont un profil élevé de risques d'une part, et d'autre part les navires qui servent au transport de passagers et les pétroliers et transporteurs de produits chimiques qui ont plus de 12 ans, feront l'objet d'une inspection étendue. De plus, dans certaines conditions, les navires ayant été immobilisés dans un port plus de deux fois au cours des 36 mois précédents pourraient être interdits de passage dans les ports européens.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus