Le parlement européen veut la fin des agrocarburants de première génération

Le 24 octobre 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Bientôt la fin des plantations énergétiques ?
Bientôt la fin des plantations énergétiques ?
VLDT

A une petite majorité de ses membres, la commission Environnement du parlement européen (PE) a adopté, lundi 23 octobre, un «rapport pour opinion» sur la révision en cours de la directive sur les énergies renouvelables

 

Dans leur résolution, les eurodéputés ENVI veulent imposer des objectifs contraignants par pays, comme c’est déjà le cas dans la directive ENR de 2009. Ainsi, 35% de l’énergie consommée en 2030 par les ressortissants des pays de l’UE seraient produits par les ENR. Rappelant que bon nombre d’Etats membres (dont la France) n’atteindront pas les buts fixés pour 2020 par la directive de 2009, Bruxelles milite pour un objectif paneuropéen et non contraignant de 27% d’énergies renouvelables dans la consommation finale en 2030.

Fin de l’huile de palme dès 2021

Sous la pression des lobbies agro-industriels, l’exécutif communautaire veut maintenir un plancher d’introduction d’agrocarburants (7%) de première génération dans les carburants routiers et ferroviaires. Les parlementaires proposent, de leur côté, d’interdire progressivement l’utilisation de tout carburant dont la production entre en concurrence avec les productions alimentaires. Dès 2021, l’huile de palme serait bannie des réservoirs européens. La fin des agrocarburants issus de l’huile de colza, de maïs étant repoussée à 2030.

Le rapport fixe aussi des critères de durabilité pour la valorisation énergétique de la biomasse, des bioliquides et des agrocarburants. Un garde fou pour éviter la transformation des forêts en gisement de pétrole vert.

Vote en 2018

La discussion reprendra, le 28 novembre, au sein de la commission industrie du PE qui aura le mot de la fin, sauf pour les questions d’agrocarburants et de critères de durabilité, compétences exclusives de la commission ENVI. Le vote en session plénière doit intervenir au début de l’année prochaine. Il sera ensuite temps d’engager des négociations en trilogue.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus