Le parlement européen durcit de nouveau le paquet énergie climat 2030

Le 28 novembre 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les renouvelables devront fournir 35% de l'énergie consommée en Europe en 2030.
Les renouvelables devront fournir 35% de l'énergie consommée en Europe en 2030.
VLDT

Efficacité énergétique, renouvelables, autoconsommation: les eurodéputés de la commission Itre ont renforcé certaines dispositions du paquet Energie Climat 2030.

 

Un objectif contraignant de réduction de la consommation d’énergie de 40% d’ici 2030 au niveau de l’UE a été adopté ce mardi 28 novembre par la commission de l’industrie et de l’énergie (Itre) du Parlement européen. La Commission européenne avait proposé le chiffre de 30%.

Baisser de 40% la consommation d’énergie

Dans sa résolution, la commission Itre impose aux 28 Etats membres de fixer leurs propres objectifs nationaux d’efficacité énergétique afin d’atteindre l’objectif global de réduction de 40% de la consommation d’énergie. Ces objectifs couvriront toutes les étapes de la chaîne de l’énergie, notamment la production, le transport, la distribution et la consommation finale.

35% d’énergies renouvelables

Dans une autre résolution, également votée ce mardi, les eurodéputés ont fixé à 35% la part minimale d’énergies renouvelables dans la consommation d’énergie totale de l’UE d’ici à 2030 (contre 27¨proposée par la Commission). Pour le secteur du transport, au moins 12% de la consommation d’énergie dans chaque Etat membre devra provenir de sources renouvelables, comme le solaire ou l’éolien.

Les parlementaires ont aussi assoupli la législation encadrant l’autoproduction d’électricité d’origine renouvelable. Si le texte n’est pas amendé, les autoproducteurs seront exonérés de taxe, notamment s’ils sont équipés d’un système de stockage. Les Etats membres devront évaluer les freins existants à l’autoconsommation, afin de promouvoir son développement.

Coopératives d'énergies renouvelables

La commission Itre demande aussi aux Etats membres de favoriser la constitution de communautés d’énergies renouvelables, comme il en existe déjà beaucoup en Allemagne ou aux Pays-Bas.

Ces deux résolutions devront être adoptées, probablement en janvier 2018, en session plénière, avant que ne débutent les négociations en trilogue.

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus