Le Pakistan veut planter 10 milliards d’arbres en 5 ans

Le 30 juillet 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Plus d'un milliard d'arbres ont été plantés.
Plus d'un milliard d'arbres ont été plantés.
BTTAP

Un rythme 100 fois supérieur à celui de la précédente administration.

 

Le nouveau Premier ministre du Pakistan n’y va pas avec le dos du plantoir. En fin de semaine dernière, Imran Khan a annoncé que 10 milliards d’arbres seraient plantés d’ici 2023, année de la fin de la mandature. Un rythme 100 fois supérieur à celui du précédent gouvernement.

le tsunami d'arbres

L’ancienne star du cricket ne lance probablement pas une promesse en l’air. Son parti, le Pakistan Tehreek-e-Insaf (PTI) est engagé, depuis 2013, dans un plan de reforestation des montagnes de la province de Khyber Pakhtunkhwa, dans le nord-ouest du pays.

Connu sous le nom du tsunami au milliard d’arbres, ce programme vise à restaurer 350.000 hectares d’anciennes forêts pour séquestrer du carbone, réduire l’érosion de la biodiversité et garantir l’accès des populations à certaines ressources naturelles.

150 M€ de budget

Selon la branche locale du WWF, l’objectif a été dépassé de 60 millions de plants, au printemps, avec trois ans d’avance. Près de 150 millions d’euros ont été investis, notamment pour payer les 16.000 journaliers qui ont réalisé les plantations.

Paradoxe, dans son programme électoral, le Premier ministre encourage une consommation accrue de charbon ‘local’ et la relance de l’exploration et de la production d’hydrocarbures. Comme un manque de cohérence.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus