Le nouveau Carbon Deal britannique

Le 17 mai 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’administration britannique serait sur le point d’adopter de nouveaux objectifs de réduction d’émission de gaz à effet de serre (GES). Selon la presse londonienne, le gouvernement de coalition dirigé par David Cameron serait parvenu à un accord pour abaisser de 60% les rejets de GES entre 1990 et 2030. Et l’annonce officielle devrait être faite très prochainement.
 
Ce nouvel objectif, à valider par le Parlement, est un succès pour le ministre libéral-démocrate de l’énergie et du changement climatique, Chris Huhne, qui s’est longuement opposé à ses collègues du Trésor et de l’industrie pour faire passer son plan.
 
Directement inspiré du dernier rapport du Committee on Climate Change (CCC), le nouveau plan Climat du Royaume prévoit une baisse de 44% des émissions des transports terrestres (60% de nouveaux véhicules seront électriques en 2030), la réhabilitation de 3,5 millions de logements, les la production de 97% du courant par des centrales «bas carbone» (nucléaire, thermique avec CSC, renouvelables).
 
Les agriculteurs devront aussi changer leurs pratiques culturales et moins déforester.
Selon le CCC, il suffirait de consacrer moins de 1% du PIB pour financer la décarbonisation d’Albion. Ce nouveau «Carbon Deal» nécessitera toutefois d’augmenter fortement les prix de l’énergie.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus