Le Museum national d’histoire naturelle en danger

Le 08 février 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le financement des travaux du zoo de Vincennes s'est révélé hasardeux
Le financement des travaux du zoo de Vincennes s'est révélé hasardeux

A cause du zoo de Vincennes, le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) connaît une situation financière très dégradée, selon le rapport annuel de la Cour des comptes publié ce 8 février.

 

L’année 2015 a été si catastrophique pour le MNHN que l’Etat a dû verser une subvention exceptionnelle de 9 millions d’euros. Cette situation est en partie due au financement des travaux du zoo de Vincennes, qui a rouvert ses portes en avril 2014. Ce financement, basé sur un partenariat public-privé (PPP), table sur une fréquentation d’1,7 million de visiteurs alors qu’il n’y en a eu qu’un peu plus de la moitié, soit 912.000 en 2015, l’année suivant la réouverture.

13,2 M€ de redevance annuelle

Selon ce PPP, le Muséum doit verser une redevance de 13,2 M€ par an entre 2017 et 2020, à laquelle s’ajoutent les dépenses de fonctionnement du parc animalier, d’un montant de 6,8 M€. Le prix d’entrée du zoo, 22 €, reste plus élevé que la moyenne des établissements similaires (19,90 €).

«Si la fréquentation du zoo ne se redresse pas au cours des prochaines années, son exploitation représentera un déficit annuel de 7,4 M€», alerte la Cour des comptes, qui préconise de «définir un nouveau modèle économique» et de «développer l’attractivité du site».