Le MSC Flaminia transporte du PCB

Le 30 août 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Deux conteneurs contiennent du PCB
Deux conteneurs contiennent du PCB

Le MSC Flaminia, le porte-conteneurs allemand endommagé en juillet par une explosion, puis un incendie, a finalement été inspecté mardi 28 août, au large de l'Angleterre (voir JDLE). Le navire devrait entrer dans les eaux françaises au plus tôt le 31 août, avant de reprendre sa route pour l'Allemagne selon une porte-parole de la préfecture maritime à Cherbourg (Manche).

Le cargo en provenance de Charleston (Etats-Unis) transportait 2.876 conteneurs au moment de l'explosion. Robin des bois s’interrogeait sur la présence éventuelle de matières radioactives à son bord. L’association française, citant une source officieuse, qui possède un inventaire des matières dangereuses à bord, précise aujourd’hui 30 août que selon cette liste, le cargo transporte deux conteneurs de déchets de polychlorobiphényles (PCB) mais pas de matières radioactives.

Même son de cloche, côté WWF. Selon l'antenne allemande de l'organisation citant des informations communiquées par l'armateur du navire, le cargo transporte 40 tonnes de déchets de PCB répartis sur deux conteneurs. «Ceux-ci seraient hors de la zone endommagée», précise Robin des bois.

L’association a enquêté sur la destination finale de ces déchets. Les principales installations qualifiées pour éliminer les PCB dans l'Union européenne sont en effet localisées en France, au Royaume-Uni, en Belgique et en Allemagne. Robin des bois a découvert que le traitement de ces déchets devrait être assuré par le groupe Trédi dans son unité spécialisée de Saint-Vulbas (Ain). Il s’agit de 40 t de déchets de PCB qui proviennent du Mexique et chargés à Charleston a précisé l’entreprise. Les déchets sont pour la plupart sous forme liquide et faiblement pollués aux PCB. Les deux conteneurs devaient être débarqués au Havre mi-juillet. Ces PCB étant interdits de fabrication et d'utilisation dans le monde entier, l’opération d'importation et d'élimination en France est placée sous la tutelle du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). Le Mexique ne dispose en effet pas d'installations d'élimination adaptées.

Interrogée par le JDLE, l’association Robin des bois exige des autorités que la liste officielle des produits transportés par le MSC Flaminia soit finalement rendue publique. «Le rapport doit être publié. Il faut lever le doute sur une éventuelle présence de matières radioactives.» Plus généralement, elle déplore «le manque de transparence et l’absence de réaction de la part des autorités françaises».

L'armateur du MSC Flaminia est l'Allemand NSB qui a reloué le bateau à l'armateur Mediterranian Shipping Company (MSC), dont le siège est en Suisse.

Liste des matières dangereuses à bord du MSC Flaminia obtenue par Robin des bois:

http://www.robindesbois.org/communiques/mer/fortune/2012/MSC-Flaminia-PCB.html

http://www.marinetraffic.com/ais/fr/default.aspx?mmsi=211378120&centerx=-5.991565&centery=49.19392&zoom=10&type_color=7



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus