Le moustique-tigre sous haute surveillance

Le 01 mai 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une surveillance accrue démarre le 1er mai
Une surveillance accrue démarre le 1er mai

A partir de demain 1er mai, la surveillance du moustique-tigre (Aedes Albopictus) est relancée dans le sud de la France par le ministère de la santé.

Venu d’Asie, cet insecte s’est installé en Europe dans les années 1970.

En France, il a été observé dans les Alpes-Maritimes (2004), en Haute-Corse (2006), en Corse-du-Sud et dans le Var (2007) (voir JDLE) ainsi que dans les Alpes de Haute-Provence et les Bouches-du-Rhône (2010). Plus récemment, il a été identifié dans la région Aquitaine (septembre 2011).

S’il fait l’objet d’une haute surveillance, c’est que le moustique-tigre véhicule de nombreuses maladies infectieuses, comme la dengue, le chikungunya, la fièvre jaune ou le virus du Nil.

«Aucune épidémie de dengue ni de chikungunya n’a été déclarée en France», a tenu à préciser la Direction générale de la santé dans un communiqué.

Quatre cas isolés de ces maladies ont seulement été identifiés au cours de l’été 2010 dans les Alpes-Maritimes et dans le Var.

Un dispositif de lutte, mis en place en 2006, est réactualisé chaque année et renforcé pendant l’été: surveillance des populations de moustiques, des cas humains, et sensibilisation des personnes résidant dans une zone où la présence de l’insecte se confirme.

Le ministère de la santé rappelle un geste simple: il faut supprimer de son domicile les eaux stagnantes, contenues dans les soucoupes des pots de fleurs, les vases, les gouttières mal entretenues, ou les pneus usagés, car ce sont les lieux où le moustique-tigre aime se reproduire.

A noter que des chercheurs de l’université de Liverpool ont observé qu’Aedes Albopictus risquait de se propager dans le nord de l’Europe au cours des prochaines années, en raison de conditions climatiques moins sèches (voir JDLE).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus