Le monde loin d’être à la pointe de l’efficacité énergétique

Le 16 octobre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La moitié des 28 pays membres de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) ont adopté des normes d’efficacité énergétique obligatoires pour les bâtiments. Presque partout, la fin des ampoules à incandescence est amorcée, tout comme une politique sur la consommation de veille des appareils. Ainsi, 85% des pays membres de l’AIE ont mis en place des mesures de performance énergétique obligatoires pour les décodeurs de télévision. Mais ces efforts demeurent insuffisants, estime l’agence dans un communiqué du 15 octobre publié à l’issue d’une réunion ministérielle des pays membres.

Si ceux-ci suivaient toutes les recommandations de l’agence, les émissions mondiales de CO2 pourraient être réduites de 8,2 gigatonnes par an d’ici 2030, assure-t-elle. Cette quantité représente deux fois les émissions rejetées actuellement chaque année par l’Union européenne.

Aucun Etat membre de l’agence n’a mis en œuvre plus de 57% de ces recommandations. Les Etats les plus en avance –et pas les moins émetteurs…– sont le Royaume-Uni et le Japon (57%), le Canada (53%), les Etats-Unis (51%) et le Danemark (42%). Dans tous les pays de l’AIE, les transports sont ceux qui bénéficient le moins de politiques d’efficacité énergétique.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus