Le ministère chargé des transports mise sur «l'optimodalité»

Le 07 mars 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'expression est nouvelle, le principe est ancien. Financer des projets combinant les modes routiers, ferroviaires, fluviaux et maritimes: tel est le but du «cercle pour l'optimodalité dans les transports en Europe» dont la charte a été signée mardi 6 mars au ministère en charge des transports. L'enjeu est de constituer un fonds européen, pour lequel aucun montant n'a encore été précisé, destiné à financer de nouveaux projets combinant différents modes de transport. La charte constitutive de ce cercle réunit des groupes de transports (CMA-CGM, Fedex, Louis-Dreyfus Armateurs, Ports maritimes, SNCF), du secteur de la construction (Alstom, Eiffage, Lohr), des banques (Dexia, Caisse des dépôts et consignation, HSBC) et des experts (Ademe, Ecocarbone). Selon ce groupe, «l'objectif est de développer des synergies nouvelles entre les différents modes de transports», et de «permettre la mise au point et le financement de nouveaux matériels qui amélioreront la productivité de chaque maillon de la chaîne». Une quinzaine de projets à dimension européenne sont en préparation pour la période 2008-2015.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus