Le méga-projet minier Carmichael relancé en Australie

Le 15 octobre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le projet Carmichael formerait la plus grande mine de charbon d'Australie
Le projet Carmichael formerait la plus grande mine de charbon d'Australie

Bloqué le 6 août par la Cour fédérale australienne pour insuffisance des études d’impact, le projet minier et ferroviaire de Carmichael vient d’être relancé, ce 15 octobre, par Canberra.

 

Porté par l’Indien Adani, ce projet prévoit l’ouverture d’une mine de charbon dans l’Etat du Queensland et son transport vers le port d’Abbot Point (à proximité de la Grande barrière de corail), via une ligne de chemin de fer de près de 200 kilomètres. Environ 60 millions de tonnes de charbon seraient ainsi exportées en Inde chaque année, au grand dam des défenseurs de l’environnement à cause des risques pour la Grande barrière de corail comme pour le climat.

Dans un communiqué, le ministre australien de l’environnement Greg Hunt affirme que «36 des conditions les plus strictes de l’histoire australienne ont été fixées pour la mise en œuvre du projet d’une valeur de 16,5 milliards de dollars australiens [10,5 Md€, ndlr]».

A l’origine du recours qui a débouché en août sur l’illégalité de l’autorisation donnée à Adani, le groupe Mackay Conservation a vivement réagi à l’annonce gouvernementale. «Le ministre Hunt a de nouveau trahi la population australienne en ne prenant pas en compte les preuves de l’impact dévastateur de ce qui sera la plus grande mine de charbon d’Australie», a déclaré Ellen Roberts, l’une de ses responsables.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus