Le Meeddat souhaite accélérer le développement de l’éolien en mer

Le 11 mars 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans une lettre de mission adressée aux préfets de régions côtières, Jean-Louis Borloo fixe une date pour la remise des documents de planification des projets d’éolien en mer: le 15 septembre 2009.

Les régions Aquitaine, Bretagne, Haute-Normandie, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur doivent donc organiser d’ici là une concertation, rassemblant l’ensemble des parties prenantes selon la méthode du Grenelle Environnement, afin d’identifier les zones propices au développement de l’éolien maritime, pour chacune des façades maritimes concernées. Celles-ci doivent en effet répondre à différentes contraintes telles que l’état du réseau électrique, la présence de radars, le trafic maritime, etc.

Ce travail s’inscrit dans le cadre du plan de développement des énergies renouvelables présenté par le Meeddat en novembre dernier (1), qui prévoit notamment l’installation d’énergie éolienne en mer à hauteur de 5.000 à 6.000 mégawatts (MW) à l’horizon 2020.

(1) Dans le JDLE «Borloo veut donner un coup de fouet aux énergies renouvelables»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus