Le Medad devient Meeddat

Le 19 mars 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
borloo
borloo

Deux nouveaux secrétaires d’Etat ont été nommés au nouveau ministère dirigé par Jean-Louis Borloo. Le développement de la région de Paris et l’aménagement du territoire côtoient désormais l’écologie et les transports, ainsi que des thèmes comme l’énergie et l’équipement qui n’ont pas de secrétariat d’Etat.

Le ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire (Meeddat) remplace le ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables (Medad). Mardi 18 mars, le président de la République Nicolas Sarkozy a ajouté deux nouveaux secrétariats d'Etat auprès du ministre d'Etat Jean-Louis Borloo. Il s'agit de Christian Blanc, chargé du «développement de la région capitale» et d'Hubert Falco, chargé de l'aménagement du territoire. Le premier est député (UDF puis du Nouveau centre) depuis 2002. Il a également dirigé la RATP et Air France dans les années 1990. Le second est sénateur-maire (UMP) de Toulon, et a été secrétaire d'Etat puis ministre délégué aux personnes âgées entre 2002 et 2004.

Lors d'une conférence de presse où il a présenté sa nouvelle équipe de secrétaires d'Etat au complet, Jean-Louis Borloo a indiqué que cette nouvelle organisation permettra de faire face à la «tâche internationale extrêmement lourde» que représente la présidence française du Conseil de l'Union européenne. Selon lui, il s'agissait ainsi de s'organiser pour travailler en équipe et faire face à «l'énormité du travail que nous avons devant nous.»

Même s'il ne disposait pas encore de feuille de route concernant son secrétariat d'Etat, Christian Blanc a précisé que sa mission consisterait à aider à mettre en oeuvre de la cohérence pour permettre à la région de Paris de se développer et à la France d'en bénéficier, sans toutefois interférer avec les compétences des collectivités territoriales. «Ce n'est pas une mission d'arbitrage», a-t-il précisé, ajoutant que le but est «d'accompagner, d'aider et d'inciter les collectivités territoriales à de l'efficacité.»

De son côté, Hubert Falco aura en charge le thème de l'aménagement du territoire, dont Jean-Louis Borloo a souligné qu'il inclurait entre autre le rural et l'urbain, les pôles de compétitivité, et la présence de service public sur l'ensemble du territoire. Le nouveau secrétaire d'Etat a précisé qu'avant d'être maire d'une commune de plus de 180.000 habitants, il a dirigé une commune plus petite (Pignans), et saura donc faire «remonter» les messages des maires ruraux.






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus