Le mécénat environnemental toujours embryonnaire

Le 12 février 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Inspection générale de l'environnement a mis en ligne, début février, un rapport sur le mécénat environnemental daté de juin 2007. Celui-ci ne représente que 5% du milliard d'euros qu'ont engagé les entreprises en 2005 au profit de causes d'intérêt général. La solidarité (550 millions d'euros) et la culture (340 millions) sont loin devant.

D'un côté, les entreprises doivent faire face à une certaine «défiance» des acteurs de l'environnement. De l'autre, «le mécénat environnemental est plus difficile à justifier, et parfois moins valorisant pour les entreprises, que le mécénat culturel ou le mécénat de solidarité qui font appel à l'attachement au patrimoine historique dont les Français sont friands, ou à la compassion.»

L'inspection recommande au ministère chargé de l'environnement de créer une «mission mécénat», en charge de la coordination nationale, des relations avec les principaux intéressés (cabinet ministériel, entreprises, porteurs de projets, etc.) et de la rédaction d'un rapport annuel. Un réseau de correspondants pourrait également être créé avec un représentant de chaque direction régionale de l'environnement (Diren), des associations de protection de l'environnement et des établissements publics concernés comme le Muséum national d'histoire naturelle.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus