Le MDRGF assigné en justice par les producteurs de raisins de table

Le 04 juin 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Mouvement pour le droit et le respect des générations futures (MDRGF), assigné en justice suite à la publication d’une enquête sur la présence de pesticides sur des raisins vendus en France et en Europe, dénonce une atteinte à la liberté d’expression et s’inquiète pour sa survie.

La Fédération nationale des producteurs de raisins de table (FNPRT) a assigné en justice le MDRGF le 2 février dernier devant le Tribunal de grande instance de Paris, au motif d’un «dénigrement» du raisin de table et demande 500.000 euros de dommages et intérêts.

Pour rappel, l’enquête, menée par 5 ONG européennes dont le MDRGF et publiée en novembre 2008, avait révélé que 99% (123 sur 124) des échantillons de raisins vendus dans 16 enseignes différentes de 5 pays européens contenaient des résidus de pesticides, dont 4,8% au- dessus des limites maximales en résidus européennes (LMR). Pour la France, les résultats étaient encore plus mauvais avec 100% des échantillons contaminés, dont 16% dépassant les LMR (1).

Le MDRGF a commencé à organiser sa défense, accompagné notamment par l’avocate Corinne Lepage. «On nous fait aujourd'hui un procès pour nous faire taire, comme aux Etats-Unis ou au Canada des entreprises intentent des poursuites contre leurs opposants depuis des années déjà!», souligne l’ONG dans son communiqué du 3 juin.

Une association de soutien, «Ensemble pour les Générations Futures», a été créée et son site internet mis en ligne depuis hier. Le MDRGF a déjà reçu le soutien de WWF-France, de Greenpeace France et de la fédération d’associations France nature environnement (FNE). «La présence de résidus de pesticides dans les fruits et légumes, l’usage excessif des pesticides en France, la toxicité élevée de certaines molécules sont une réalité qu’il est aujourd’hui impossible de nier. Bâillonner les associations qui agissent sur ces dossiers relève de l’obscurantisme», déclare Jean-Claude Bévillard, chargé des questions agricoles à FNE, dans un communiqué du 4 juin.

(1) Dans le JDLE «Pesticides: 99% des raisins de table européens contaminés»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus