Le Maroc se met au vert

Le 21 juillet 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Parce que l’approvisionnement en énergie du Maroc creuse son déficit commercial, le royaume chérifien entend investir massivement dans les énergies renouvelables. Selon le directeur général du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), les énergies renouvelables doivent fournir 10% de l’énergie et 20% du courant marocains, en 2012. Il est vrai que le potentiel est important. Selon le CDER, 6.000 mégawatts (MW) éoliens pourraient être installés. Rabat prévoit d’ailleurs de mettre en service, à partir de 2007, 50 MW éoliens par an. Un programme d’installation de 100.000 chauffe-eau solaires est aussi en cours. Rabat a également identifié 200 sites pouvant accueillir une centrale hydroélectrique. Et, avec 5 millions d’hectares de forêt, le royaume entend bien exploiter davantage sa biomasse.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus