Le Maroc pourrait réduire de 32% ses émissions de GES en 2030

Le 02 juin 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Hakima el Haite, ministre marocaine déléguée à l'environnement
Hakima el Haite, ministre marocaine déléguée à l'environnement

Deuxième pays africain après le Gabon à diffuser ses engagements dans le cadre du sommet Climat de décembre, le Maroc a annoncé, ce 2 juin, qu’il allait réduire d’au moins 13% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

 

La déclaration a été faite par sa ministre déléguée à l’environnement, Hakima el Haite, en présence du Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane et de Nicolas Hulot, envoyé spécial du président Hollande pour la protection de la planète.

Le Maroc, qui accueillera la COP 22 en décembre 2016, a précisé qu’il allait débourser 10 milliards de dollars (9,2 Md€) pour garantir cette baisse. La ministre de l’environnement a ajouté que la capitale Rabat pourrait également réduire de 19% ses émissions, ce qui porterait à 32% la baisse totale d’ici 2030. Pour cela, la ville marocaine lance un appel au Fonds vert.

37 pays, dont les Etats membres de l’Union européenne, ont déjà livré leur contribution.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus