Le marché mondial des pesticides les plus toxiques

Le 24 février 2020 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
10% des ventes toxiques pour les pollinisateurs
10% des ventes toxiques pour les pollinisateurs

Plus d’un tiers des ventes des principaux producteurs de pesticides reposent sur des produits jugés très dangereux pour la santé ou l’environnement, selon une analyse publiée jeudi 20 février par Unearthed et Public Eye.

Menée sur une base de données de la société Phillips McDougall, spécialisé par l’agrobusiness, cette analyse des ventes 2018 porte sur 23,3 milliards de dollars de chiffre d’affairesdes principaux pesticides dans 43 pays, soit 40% d’un marché mondial estimé à 57,9 milliards de dollars.

Unearthed, plateforme d’enquête sous l’égide de Greenpeace UK, et l’ONG suisse Public Eye ont croisé ces données avec la liste des pesticides les plus dangereux, pour la santé ou pour l’environnement, dressé par Pesticide Action Network. Pour les cinq principales firmes, à savoir BASF, Bayer, Syngenta, Corteva et FMC, 36% des ventes concernent des produits jugés très dangereux pour la santé et/ou l’environnement.

Un écart Nord-Sud

Les deux ONG observent des disparités entre Nord et Sud. Si la proportion des ventes de produits dangereux s’élève à 45% dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, elle est de 27% dans les pays à revenu élevé.Cette proportion est même de 59% en Inde et 49% au Brésil, contre 11% pour la France, 12% en Allemagne et 23% en Italie.

L’analyse révèle par ailleurs que 22% des ventes mondiales des cinq compagnies concernent des produits présentant une toxicité chronique pour l’homme, tandis que 10% ont trait à des pesticides toxiques pour les pollinisateurs.