Le maire de Londres contre une usine de dessalement

Le 28 août 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué daté du 21 août, le maire de Londres, Ken Livingstone, a annoncé avoir fait appel devant la Haute Cour britannique, s’opposant ainsi au projet d’usine de dessalement d’eau de la société Thames water. Soutenu par le gouvernement de Gordon Brown et évalué à 200 millions de livres (295 millions d’euros), le projet est supposé dessaler 140 millions de litres d’eau provenant de la Tamise par jour, assez pour subvenir aux besoins d’un million d’habitants. Selon le maire, les alternatives à cette solution n’ont pas été correctement examinées. «Thames water devrait réparer davantage de fuites plutôt que trouver des moyens onéreux de dépenser l’argent des Londoniens pour produire de l’eau douce», a ainsi estimé Ken Livingstone dans son communiqué.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus