Le loup arrive en Belgique, une fois

Le 24 novembre 2016 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le loup arrive en Belgique.
Le loup arrive en Belgique.
DR

Il a franchi les frontières et le voilà désormais en Wallonie. Le loup poursuit sa colonisation du continent. Des associations tentent de préparer son accueil dans un pays densément peuplé.

Les loups sont entrés en Wallonie. 118 ans après leur éradication du royaume belge, plusieurs observations crédibles ont amené le ministre wallon de la nature à confirmer, le 21 novembre, le retour du canidé. Une arrivée qui, pour l’heure, ressemble plus à une incursion qu’à une installation. «Dans une cellule familiale de loups, il y a toujours des mâles en compétition et certains cherchent de nouveaux territoires, rappelle Jean-Sébastien Sieux, directeur au département Nature et Forêts de Marche-en-Famenne, cité par le quotidien L’Avenir. Ils viennent voir si nos forêts sont colonisables.»

A la recherche de territoires

Pour qu’ils prennent leurs quartiers en Belgique, il faudrait que «la densité de population de loups autour de la Wallonie augmente et pousse des individus à chercher d’autres territoires. Or, il y a une tendance à voir la population des loups augmenter en France», souligne-t-on au DNF. L’espèce est installée dans les Vosges françaises et des loups erratiques ont été signalés dans le département de la Meuse. Les loups sont également bien implantés à Allemagne.

Pays densément peuplé

C’est donc en prévision de cette installation prochaine que 9 associations de conservation de la nature[1] viennent de monter une plate-forme ‘Grands prédateurs’. Objectif: entamer dès maintenant le dialogue avec les autorités et tous les usagers de la nature, «en vue d’accueillir comme il se doit ce superbe représentant de la vie sauvage et d’assurer une cohabitation harmonieuse avec l’homme». La Belgique est un pays densément peuplé, avec une moyenne de 364 habitants au kilomètre carré (contre 112 pour la France métropolitaine).

Le chacal doré revient aussi

L’occasion de redire quelques vérités biologiques sur le loup et de rappeler que «la Wallonie a anticipé son retour en l’inscrivant sur la liste des espèces protégées». Les associations auront fort à faire sur le dossier grands canidés, puisque le retour du chacal doré et celui du lynx sont également annoncés en Belgique.

 



[1] Faune & biotopes, Ferus, Forêt & Naturalité, Forêt Nature, Jeunes & Nature, la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux, Natagora, Wolf Eyes et le WWF Belgique.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus