Le logo «alimentation infantile» fait son retour à l’Assemblée

Le 11 janvier 2012 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La députée Edwige Antier (UMP, Paris) revient à la charge avec son idée de logo «alimentation infantile», objet d’une proposition de loi qu’elle a déposée le 22 décembre à l’Assemblée nationale.
 
Ce label devra «être apposé sur les produits alimentaires conformes à la réglementation des aliments de l’enfance, compte tenu de leurs caractéristiques nutritionnelles adaptées aux besoins d’une alimentation équilibrée convenant à un enfant de moins de trois ans», explique Edwige Antier dans son exposé des motifs.
 
Dans son optique, il s’agit autant de protéger les 0-3 ans «des produits toxiques de l’environnement» que d’assurer leur équilibre nutritionnel. Selon une étude française qu’elle cite, «85% des 19-24 mois, 88% des 25-30 mois et 91% des 31-36 mois mangent régulièrement comme leurs parents, alors que les besoins nutritionnels sont encore ceux d’un très jeune enfant».
 
Avant ce texte, Edwige Antier, pédiatre de profession, avait soumis cette mesure sous forme d’amendement à une proposition de loi socialiste rejetée en octobre, qui avait trait à la nature trop sucrée des aliments vendus dans les DOM-TOM (voir le JDLE).
 
Cette nouvelle proposition de loi devra d’abord être discutée en commission des affaires sociales, à une date que le site de l’Assemblée nationale ne précise pas encore.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus