Le livre vert sur le Système d'information sur l'eau

Le 07 février 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le livre vert sur l'architecture du Système d'information de l'eau (SIE) a été publié le 28 janvier sur le site du ministère de l'Ecologie et du développement durable (Medd). Document technique, il sert de référence en matière d'information environnementale publique dans le domaine de l'eau. L'objectif est de parvenir à la définition et à la mise en œuvre d'une architecture technique pour le SIE.

Le SIE est composé de nombreuses données, métadonnées et services sur l'état de l'environnement aquatique, les pressions qu'il subit et leurs conséquences, les mesures adoptées, les analyses économiques ou l'évaluation des politiques publiques. Mais il comprend aussi l'infrastructure permettant de diffuser ces informations aux parties intéressées, en premier lieu le public, et plus particulièrement le comité national de l'eau, les associations, les usagers de l'eau ou les élus. Les autorités publiques en charge notamment d'alimenter le SIE et l'Etat sont également intéressées par ce système.

L'infrastructure du SIE des dispositifs qui permettent de rassembler, collecter et valider les données comme les capteurs, les réseaux de communication, les ordinateurs, mais aussi les instances de coordination et de décision, et les instruments juridiques et financiers. A cet égard, le livre vert relève des faiblesses comme l'utilisation des technologies du web qui a pris du retard ou le peu de capacités des outils à prendre en compte les besoins communs des utilisateurs. Il pointe aussi des difficultés concernant la surveillance, le contrôle, l'évaluation et l'absence totale d'information sur les risques.

A partir de ces constats et du rappel des enjeux, le livre indique 12 questions très techniques sur lesquelles il demande les réactions des parties concernées. Elles portent notamment sur la répartition de l'architecture entre les partenaires, l'importance que le système puisse être utilisé par le plus grand nombre de systèmes informatiques d'exploitation, l'unicité de la donnée pour éviter les doublons, l'interopérabilité sémantique, la pérennité de l'information ou encore l'architecture fondée sur le web. Le livre vert expose aussi des éléments de proposition comme une typologie des ressources, la présentation des services qui pourront être divisés selon leur accessibilité (public, utilisateurs enregistrés, services fournis par partenaires,etc.) et sur les acteurs participant activement ou non à l'architecture.

Les parties intéressées sont invitées à s'exprimer sur les questions évoquées dans le livre vert, les commentaires doivent être envoyés avant le 1er mars 2005 à la mission du SIE au Medd. La prochaine étape est la rédaction des spécifications techniques de l'architecture et des applications qui s'y intégreront. Elles serviront aux programmes de surveillance de la directive cadre sur l'eau, opérationnels dès la fin 2006.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus