Le lac du Moura saccagé

Le 21 août 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les poissons n'ont pas réchappé à la vidange sauvage.
Les poissons n'ont pas réchappé à la vidange sauvage.

Des centaines de milliers d'alevins, des milliers de carpes et d'anguilles, ainsi que des tortues sont mortes dans l'étang du Moura à Avéron-Bergelle (Gers) après que des vandales eurent vidé l'eau en cassant la vanne de vidange, a-t-on appris lundi 20 août par un communiqué du conseil général, propriétaire du site.

L'étang s'est vidé en quasi-totalité dans la nuit de samedi à dimanche après la détérioration des vannes en fonte.

Le conseil général a dénoncé un désastre environnemental et patrimonial considérable sur ce site inscrit au programme Natura 2000 et qui possède une biodiversité remarquable, avec notamment une petite tortue d'eau douce, la cistude d'Europe (Emys orbicularis), considérée comme en voie de disparition.

Les vandales ont par ailleurs mis le feu à une cabane de pêche construite au XVIIIe siècle par des moines cisterciens.

Le président du conseil général, Philippe Martin, a déposé plainte, le 20 août, contre X pour dégradations de biens publics et destruction par incendie d'un bien public.

Pour l’élu, la responsabilité de certains agriculteurs ne fait guère de doute. L’attaque s’est déroulée peu après la publication d’un arrêté restreignant les prélèvements pour irrigation dans l’Adour. Un détail: l'étang du Moura n’est pas alimenté par de l’eau d’irrigation. Interrogé par Sud Ouest, Philippe Martin ne décolère pas: «Dans le dialogue sur l'irrigation que nous entretenons avec les agriculteurs, cela se passe bien à 99%. Mais il reste 1% d'abrutis».

L'étang du Moura, le plus grand de l'Armagnac, s'étend sur 17 hectares. Il est classé en Znieff (Zone naturelle d'intérêt écologique floristique et faunistique). La pièce d'eau a été créée au Moyen Age par des moines cisterciens qui désiraient y élever des poissons. Un vaste plan de gestion écologique -restauration du site, valorisation pédagogique...- y avait été décidé par le conseil général.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus