Le Japon va mettre la main au charbon

Le 23 février 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La consommation japonaise de charbon va massivement augmenter.
La consommation japonaise de charbon va massivement augmenter.
DR

Les électriciens japonais prévoient de construite 43 centrales au charbon d'ici à 2020.

Tamayo Marukawa a perdu. Dans le bras de fer qui l’oppose depuis des mois à Motoo Hayashi, son puissant collègue en charge de l’industrie, la ministre japonaise de l’environnement a dû lâcher du lest. Incapable de faire redémarrer son parc électronucléaire, l’archipel va donc lancer un important programme de construction de centrales au charbon.

L’an passé, l’ex-speakerine de la télévision s’était opposée à la construction de deux centrales au charbon, d’une puissance totale de 2.300 mégawatts électriques. C’en est terminé. A quelques semaines de la publication de la politique climatique nippone, Tokyo veut non seulement sécuriser son approvisionnement en électricité mais aussi doper l’activité de la construction.

technologie ultra-super-critique

Résultat: les 10 électriciens régionaux prévoient de mettre à feu 43 centrales au charbon d’ici à 2020, totalisant une puissance installée de 20.500 MWe. Petite consolation pour la ministre de l’environnement, ces installations devront avoir un rendement minimal de 44%. Ce qui oblige de facto les électriciens à opter pour la technologie ultra-super-critique.

Compatibles avec l'INDC?

Ce qui tombe plutôt bien pour les industriels locaux. Non contents de prouver leur savoir-faire localement, ils pourront aussi exporter leurs centrales. L’accord conclu en novembre dernier par les membres de l’OCDE, visant à réduire les aides à l’export des centrales au charbon, n’inclut pas les technologies à haut rendement énergétique.

Reste à savoir si l’empire du soleil levant sera toujours capable de respecter ses engagements climatiques. Publiée en juillet dernier, la contribution nationale à la COP 21 (INDC) prévoit d’abattre de 26% les émissions de CO2 entre 2013 et 2030. Notamment en réduisant à 26% la part de l’électricité produite avec le charbon, contre 30% en 2013. Nous n’en prenons pas le chemin.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus