Le Japon va auditer la sûreté de son parc nucléaire

Le 06 juillet 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Suivant les Etats-Unis, la Suisse ou la Russie, le Japon va procéder à des «tests de résistance» sur l'ensemble de ses centrales nucléaires pour vérifier leur niveau de sûreté après l'accident de Fukushima, a annoncé, mercredi, le ministre de l'Economie, Banri Kaieda, cité par les agences de presse Jiji et Kyodo.
 
Aucun des réacteurs stoppés pour maintenance depuis l'accident du 11 mars n'a pu redémarrer à cause de cette anxiété, ce qui a drastiquement réduit la production d'électricité des compagnies nippones.
 
Avant la catastrophe du Tohoku (nord-est), l'exploitation de l'énergie nucléaire représentait près de 30% de la production de courant au Japon, une proportion nettement plus réduite aujourd'hui alors que seuls 19 réacteurs sont exploités sur 54.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus