Le Japon se dirige vers un marché du carbone volontaire

Le 16 septembre 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le marché japonais du carbone, qui doit être lancé le mois prochain, risque d’être peu efficace. Selon le quotidien Asahi Shimbun, les entreprises prenant part à cette première phase test auront des objectifs de réduction volontaires, plutôt qu’imposés.
Les grands émetteurs, notamment la sidérurgie, ont pesé pour éviter les objectifs obligatoires de réduction de leurs émissions. Ceux-ci seront fixés comme un volume total des émissions de l’entreprise, selon le journal japonais.
Le Japon veut en effet éviter un marché du carbone à l’européenne, qui fixe des objectifs de réduction.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus