Le Japon reporte la création de son marché carbone

Le 28 décembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Le Japon a reporté sine die mardi 28 décembre un projet de marché de permis d'émission de gaz à effet de serre (GES) sous la pression des entreprises inquiètes de perdre en compétitivité, informe Reuters.

 

A l'issue d'un conseil des ministres, le ministre de la stratégie nationale, Koichiro Gemba, a déclaré que ce projet nécessitait un examen plus approfondi. «  Mais nous n'abandonnons pas le projet d'instaurer un marché de permis d'émission de GES », a-t-il indiqué, selon Reuters.

 

Début décembre, le parti démocrate (PDJ) au pouvoir avait mis en garde contre un projet susceptible, selon lui, de freiner les investissements dans les industries-clés du pays. Présenté en mars, le projet de loi de lutte contre le changement climatique ne mentionnait déjà pas la création d’un marché d’émission, en dépit des promesses faites par le PDJ durant la campagne électorale de 2009 [voir le JDLE].

 

Le Japon, 5e émetteur de GES du monde, misait sur ce projet pour réduire le volume de GES émis par ses entreprises dès 2013, précise l’agence de presse britannique. A l’issue du sommet de Copenhague en 2009, le Japon s’était engagé à réduire de 25 % ses émissions entre 1990 et 2020, à condition d’être suivi par tous les autres grands pays.

 

Fin avril, l’Australie avait également annoncé le report d’un an (en décembre 2012) de l’ouverture de son marché national de quotas d’émission de CO 2 [voir le JDLE].

 

De son côté, laCorée du Sud, qui s’est engagée à réduire de 30 % ses émissions en 2020, redouble d’efforts pour convaincre ses industriels de l’intérêt de créer un marché du carbone dès 2013. Le gouvernement a déjà reporté de décembre 2010 à février 2011 l’examen du projet de loi ad hoc par le Parlement, indique Reuters. Les industriels sud-coréens estiment que leur pays ne devrait pas introduire ce marché de quotas avant ses concurrents.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus