Le Japon pourrait revenir sur ses engagements

Le 08 juin 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 Le monde n’en finit plus de subir les retombées de la catastrophe de Fukushima. Conscient qu’il réduira son utilisation de l’énergie nucléaire, le Japon va mécaniquement, du moins au cours de ces prochaines années, accroître ses émissions de CO2 énergétiques. Ce qui mettra ses objectifs climatiques hors de portée.

 
En 2009, Tokyo avait agréablement surpris en indiquant vouloir réduire de 25% ses émissions entre 1990 et 2020: 5 points de mieux que l’Union européenne! Un chiffre que le gouvernement nippon est en passe de revoir à la baisse.
 
Selon l’Asahi Shimbun, une commission parlementaire travaille à la rédaction d’un nouveau projet de loi climatique. Pour le moment, les députés examinent trois scénarios possibles: allonger la durée de l’engagement de quelques années, fixer un nouvel objectif dans quelques années, conserver l’objectif tout en gardant la possibilité de le minorer, si besoin.
 
Un nouveau coup dur pour le climat après la reconnaissance explicite de la fin du protocole de Kyoto par l’ONU, lundi 6 juin [JDLE].


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus