Le Japon compte se mettre aux quotas

Le 03 mars 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Malgré la forte opposition de la toute puissante Japan Business Federation et du ministère chargé du commerce, le Japon envisage d'adopter un système d'échange de quotas d'émissions, selon une déclaration du gouvernement japonais, vendredi 29 février.

La réduction des émissions de gaz à effet de serre de l'industrie s'ajoutera aux mesures existantes pour la déforestation évitée et l'achat de permis d'émission à l'étranger. Le délai laissé à la consultation du public est bien court, puisque le marché du carbone devrait être officiellement adopté à la fin du mois de mars.

Hôte de la conférence ayant donné naissance au protocole de Kyoto, accueillant dans l'île d'Hokkaido le G8, dont le principal sujet sera le changement climatique, le Japon doit réduire ses émissions de 6% entre 2008 et 2012 par rapport au niveau de 1990. Elles ont augmenté d'autant entre 1990 et 2005.

Le Japon se veut – lui aussi – leader de la cause climatique en préparant une grande conférence environnementale en marge du sommet du G8. Rester hors d'un futur marché international du carbone pourrait handicaper le pays.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus