Le Japon autorise le redémarrage d’un réacteur nucléaire

Le 17 août 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La gouverneure de l’île d’Hokkaïdo, Harumi Takahashi, a donné mardi 16 août son feu vert au redémarrage commercial d’une tranche de la centrale nucléaire de Tomari. Une fois obtenu l’accord du puissant ministère de l’économie, du commerce et de l’industrie (Meti), le réacteur à eau sous pression de 856 mégawatts électriques (MWe) pourra donc de nouveau injecter du courant sur le réseau.

Ces décisions étaient attendues par l’exploitant, Hokkaïdo Electric Power (Hepco), qui avait remonté le réacteur en puissance depuis plusieurs semaines. La tranche 3 de la centrale sera la première à entrer en exploitation après la catastrophe de Fukushima Dai-Ichi. Le réacteur a été inspecté à plusieurs reprises, par Hepco et par les autorités en charge de la sûreté japonaise depuis le mois d’avril.

Les trois quarts du parc nucléaire nippon restent encore à l’arrêt. Le Meti est favorable à la remise en exploitation commerciale des réacteurs ayant satisfait aux tests de sûreté imposés par le gouvernement.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus