Le Japon a diminué ses rejets de CO2 en 2004

Le 25 octobre 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Selon les premiers résultats d’une étude du ministère japonais chargé de l'environnement, publiés vendredi, les rejets nippons de CO2 ont diminué l’an passé. Le gouvernement estime que l’archipel a rejeté, en 2004 (du moins entre les 30 mars 2004 et 2005), 1,3 milliard de tonnes de gaz carbonique, soit 0,8% de moins qu’en 2003. Cette performance est largement imputable au redémarrage des centrales nucléaires de Tepco. Durant la même période, l’électricien tokyoïte a fait tomber ses émissions de 14% (à 109 millions de tonnes par an). Depuis 1990, les rejets carbonés japonais ont progressé de 7,4%, alors que son objectif fixé à Kyoto est une réduction de 6%.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus