Le HCB favorable à la poursuite des essais de vignes OGM

Le 14 avril 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le Haut conseil des biotechnologies (HCB) a rendu, aujourd’hui 14 avril, un avis favorable à la reprise de l’expérimentation en plein champ de porte-greffes de vigne génétiquement modifiés par l'Institut national de recherche agronomique (Inra) de Colmar (Alsace).

L'Inra avait déposé une demande d’autorisation auprès du ministère de l'agriculture pour la poursuite de ces essais conduits depuis 2005 et achevés fin 2009. Les porte-greffes GM se caractérisent par une résistance au virus de la maladie du «court-noué» qui affecte près de deux tiers des vignobles et pour laquelle il n’existe aucun traitement. Les 70 plants de vignes avaient été saccagés en septembre 2009 par un militant anti-OGM, condamné le 19 novembre par le tribunal correctionnel de Colmar à 2.000 euros d'amende.

Le Comité scientifique du HCB a considéré que «l’expérimentation telle qu’elle est décrite ne présente pas de risques identifiables pour la santé humaine ou animale, ni pour l’environnement». De son côté, le Comité économique, éthique et social (CEES) estime que la demande d’essai satisfait aux trois critères de sécurité, de finalité scientifique ainsi que de transparence et d’information. Un membre du CEES n’a cependant pas souhaité se prononcer et quatre ont exprimé des opinions divergentes.

Une consultation du public est ouverte jusqu’au 30 avril sur le site du ministère. Il reviendra ensuite au ministre de l'agriculture de donner son autorisation après accord du ministre chargé de l'écologie.

Consultation publique et avis du HCB



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus